Châlonnais

Châlonnais

En Bref

  • Superficie :  4 430 ha (16 % de la surface totale)
  • Production :  45 % vins rouges – 55 % vins blancs
  • Appellations :

– 5 AOC Communales et 130 climats en 1er Cru (40 % de la superficie) : Rully, Mercurey, Givry, Montagny, Bouzeron
– Appellations régionales (60% de la superficie): Bourgogne

Généralités

Le Châlonnais est composé de plusieurs ilôts. Le sol argilo-calcaire acceuille en majorité des Pinots Noirs

Le Châlonnais se situe entre le Mâconnais et la Côte de Beaune. Il est composée d’îlots plus ou moins séparés les uns des autres qui se sont largement développés après-guerre, comme le Chablisien.

La Côte Châlonnaise possède des sols calcaires qui plaisent tout particulièrement au Pinot Noir que l’on retrouve en majorité comme en Côte de Nuits. Bien que la Côte Chalonnaise soit influencée par la Côte de Beaune du fait de sa proximité géographique ou encore par la culture de la vigne, les vins qui en sont issus ont bien leur propre typicité et leur unique expression.

Le Crémant de Bourgogne est désormais largement développé au sein de toutes les régions de la Bourgogne viticole, mais le Châlonnais reste le berceau du Crémant de Bourgogne.