Gamay

Gamay

Mal-aimé en Bourgogne, le Gamay y devenu méconnu alors qu’il y a été largement planté, par le passé, dans les Grands Crus de la Côte de Nuits que l’on connaît aujourd’hui.

Un témoin de ce temps passé est le village de Gamay à proximité de Saint-Aubin et de Puligny-Montrachet, en plein cœur de la Côte de Beaune.

Actuellement le Gamay connaît un fort regain d’intérêt au niveau national et international. Par exemple, l’Institut Agronomique de Recherche de Changins l’a croisé avec le Reichensteiner et a obtenu deux nouveaux cépages dont le Gamaret N qui possède un profil très différent plutôt typé Syrah.

Aujourd’hui en Bourgogne, seul le Mâconnais met à l’honneur ce cépage issu du Pinot Noir par croisement direct et frère du Chardonnay.